Activités

Un plan d’action, conforme à la méthodologie retenue, a été élaboré et adopté avec l’exploitant et les autres partenaires du projet. Ce plan s’est articulé autour de quatre axes :

  • Un axe institutionnel dans lequel il y a eu une application de l’approche participative avec une mobilisation de tous les acteurs de l’eau autour des objectifs du projet SASS III, la constitution d’un Comité local de Suivi évaluation du Pilote et l’adoption. du plan d’action. De même des conventions de partenariat ont été établies entre l’OSS et divers acteurs au niveau local, parmi lesquels figure l’Institut National de la Recherche Agronomique Algérien et la Direction Régionale de l’ANRH.
  • Un axe technique qui comporte toutes les activités d’aménagement des terres et d’innovations techniques en matière d’intensification et de conduite des cultures.
  • Un axe de suivi-évaluation de la mise en œuvre du pilote et de ses résultats
  • Un axe de diffusion des résultats à travers des visites du pilote et la production de plaquettes et de présentation des résultats aux ateliers locaux et régionaux.


Il importe de rappeler que l’exploitation a été subdivisée en deux parcelles d’une même superficie. La parcelle pilote qui a bénéficié de divers travaux d’aménagement, d’équipements agricoles et de pratiques culturales innovantes, alors que l’autre a été gérée comme témoin, c'est-à-dire qu’elle est traitée comme avant le projet.

Les premiers travaux entrepris portaient sur la pose d’un réseau de drainage enterré avec une contribution technique et matérielle très importante de l’Office National de l’Irrigation et du drainage(ONID). Par ailleurs, l’effondrement des berges des anciens fossés de drainage à ciel ouvert a nécessité un apport d’amendement sableux et le nivellement du terrain.

Le réseau public d’irrigation est constitué de canaux à ciel ouvert en béton. A l’entrée de l’exploitation du pilote, le réseau d’irrigation initial était constitué de séguias en terres, responsables de grandes pertes par percolation et, par voie de conséquence, du relèvement du niveau de la nappe phréatique accentuant ainsi l’hydromorphie et la salinisation. Dans la parcelle pilote, ce réseau a été remplacé par des canalisations en plastique étanches où l’eau est mise sous pression moyennant une électropompe refoulante.