Restauration et Sauvegarde des foggaras et de leurs systèmes de production agricoles. Cas de l’oasis Ait Messaoud dans la région de Reggane, Wilaya d’Adrar dans le sud-ouest de la zone SASS d’Algérie

Fiche signalétique

Localisation géographique : Wilaya d’Adrar, région de Reggane, oasis de Ksar Aït Messaoud à 10 km au nord de Reggane

Problématique locale de l’irrigation : une pénurie d’eau découlant du tarissement progressif des foggaras desservant l’oasis, avec pour conséquence l’abandon de l’irrigation sur une grande superficie des terres aménagées

Thématique du pilote : restauration du débit des foggaras par pompage solaire et réhabilitation du système agricole oasien

Système de production agricole : système oasien familial destiné à la production de denrées alimentaire pour l’autoconsommation.

Système de cultures : c’est un système de polyculture familial basé sur la phoeniciculture (culture du palmier dattier, variété locale) avec diverses cultures vivrières.

Ressource en eau exploitée : trois foggaras en cours de tarissement et des puits de surface surexploités.

Disponibilité de l’eau pour l’irrigation : l’oasis souffre d’un grand déficit hydrique

Qualité de l’eau : l’eau des foggaras est bonne (salinité totale de l’ordre de 2 g/l, alors que l’eau des puits voient leur salinité atteindre 3-4 g/l.

Mode de gestion de l’eau : les foggaras sont gérées dans un cadre communautaire et les puits de surface sont exploités à titre individuel

Menaces : le tarissement total des foggaras, la baisse continue de la piézométrie et l’augmentation de la salinité de l’eau des puits.

Tendance évolutive du système : En l’absence d’intervention, l’irrigation sera abandonnée à moyen terme par pénurie d’eau et la désertification reprendra son cours.