Résultats

Première campagne

Le plan parcellaire conçu a permis de mettre en place deux serres classiques combinat des cultures de primeurs : une culture de concombre précoce sous tunnel et des cultures de pomme de terre et de salade de saison hivernale de plein champ.

Une parcelle de luzerne a également permis de satisfaire les besoins alimentaires du cheptel ovin familial. Toutes les cultures ont été irriguées et fertilisées au goutte à goutte. La fertilisation était mixte, organique et minérale et les traitements phytosanitaires étaient pour la plupart préventifs.

La production initiale moyenne de cette parcelle était réduite à quelques dizaines de kilogrammes d’olives et une centaine d’unités fourragères à partir des mauvaise herbes (l’équivalent de 100 Kg d’orge/an). Cette récolte a été multipliée par dix

Les résultats relatifs aux performances techniques, économiques et environnementaux ont été jugés très bons par tous les partenaires du projet, les visiteurs des trois pays du SASS qui se sont rendus sur les lieux à l’occasion de la tenue du premier atelier régional sur les pilotes (juin 2012).

Les recettes totales de cette première saison agricole s’avèrent très encourageantes en première analyse. 

Cependant, l’évaluation économique de ce résultat a dû se faire en comparaison avec les dépenses engagées. Aussi, le bilan économique de la première année de ce pilote a nécessité la prise en compte des résultats de la deuxième saison agricole.

Deuxième campagne

Au cours de la deuxième saison agricole, qui a démarré en automne (septembre à décembre 2012), et suite au succès économique enregistré au cours de la première saison, l’exploitant a pris l’initiative, après concertation avec les consultants et les services techniques du CRDA, d’acquérir sur ses propres moyens financiers deux nouvelles serres pour étendre les cultures maraîchères de de primeurs.

Toutes les composantes du pilote ont été mises en œuvre. Le plan de culture a été réalisé durant deux saisons consécutives et l’exploitant a honoré ses engagements, ainsi que les partenaires locaux du projet, dont notamment les services techniques du Commissariat régional de développement agricole (CRDA).

Les résultats ont en outre suscité une forte demande sociale par les services techniques et les exploitants locaux pour multiplier le modèle du pilote et sa technologie.


Résultats agricoles

  • Augmentation de la production à l’hectare de plus de 70% sur 9 mois seulement( sans cultures annuelles irriguées durant les trois mois de juin-juillet et août. 
  • Augmentation des rendements de toutes les cultures ainsi qu’une amélioration de l’efficience de l’eau.
  • Une nette amélioration de la qualité des productions et une augmentation du pourcentage des produits commercialisables
     


Résultats environnementaux

La salinisation du sol est totalement évitée avec l’eau dessalée et fortement réduite avec l’eau mélangée( eau dessalée + eau saumâtre avec une salinité de 1,5 g/l).

 

Résultats économiques

  • Recettes totales =  35799 DT soit 22374S $       
  • Charges totales y compris amortissement station de dessalement et énergie électrique =  23622 DT, soit  14763 US $
  • Marge brute annuelle de l’exploitation= 12177 DT, Soit 7610 US $
  •  Coût de dessalement de l’eau saumâtre en tenant compte de l’amortissement de la station de dessalement et l’énergie électrique=   1200 DT/m3  d’eau, soit 0,75 US $/m3 .